Couleurs et Culture

Les couleurs vives des maisons alsaciennes à colombage


Autrefois, au Moyen-Âge, chaque couleur correspondait à une corporation de métier. C'était bien pratique pour s'y retrouver quand on ne sait pas lire...

 

"Ainsi le bleu est la couleur des métiers issus de la famille du bois, le rouge est la couleur des métiers du fer, le jaune couleur du blé est porté par les boulangers et pâtissiers, le vert est attribué à ceux qui travaillent le cuir et les tissus. Les maçons, tailleurs de pierre, couvreurs et plâtriers reçoivent la couleur crème.
A l’origine également, les rouges signifiaient que les propriétaires étaient de confession protestante et les bleues de confession catholique", explique Raymond Joubin dans son blog.


Quand vous venez en Alsace, vous êtes surpris par la couleur de certaines maisons alsaciennes.

On y voit du bleu marine, du rouge magenta, du jaune ocre, du vert émeraude....

Bref, des couleurs parfois "criardes" et qui ne semblent pas toujours sorties du bon goût !

L'Alsace est une terre de fête. Aux festivités nationales s'ajoutent de nombreuses manifestations locales, célébrées avec ferveur. 
L'Alsacien aime à se réunir en famille dans une ambiance joyeuse.

Dans les villages, le Messti ou la Kilbe, qui a lieu une fois par an, est la fête familiale par excellence.
Après le culte puis un bon repas, les familles se retrouvent à la foire-kermesse.
Des produits du village ou du hameau voisin sont exposés par les artisans. Les réjouissances se terminent par un bal.
Le folklore, vivant, se manifeste lors de ces festivités locales. Costumes, musiques et danses traditionnelles sont de mise.